Suite au sondage réalisé auprès des parents, l’AP, les Directrices et les enseignants se sont réunis pour concrétiser en mots cette volonté d’ouverture au dialogue. Voici, en quelques maximes, le fruit de nos réflexions et idées communes.

Ensemble, si on essayait…

  1. D’accepter les règlements de l’école (règlement d’ordre intérieur, règlement des études, « mes engagements pour que la vie à l’école soit agréable pour tous », …) et ce, toujours en gardant l’intérêt de l’enfant au centre des préoccupations.
  2. De laisser l’enseignement aux enseignants et l’éducation aux parents. Le respect de l’autre et la confiance mutuelle rendront la communication plus sereine.
  3. De ne pas hésiter à se contacter via le journal de classe ou la farde de communication dès le moindre questionnement et de favoriser une bonne communication parents-enseignants pour meilleur épanouissement de l’enfant.
  4. De se dire bonjour dès qu’on se rencontre, que l’on soit parent, enfant ou enseignant.
  5. De respecter les horaires scolaires en arrivant à l’heure le matin afin de permettre à chaque enseignant de commencer son travail à temps.
  6. De ne pas critiquer ouvertement l’équipe éducative ou le parent en présence de l’enfant.
  7. De respecter, au sein de l’établissement scolaire, les zones « parents admis » et celles qui sont destinées à l’enseignant et ses élèves.
  8. D’accompagner son enfant dans ses devoirs scolaires sans les corriger systématiquement.
  9. D’être à l’écoute des vrais besoins de l’enfant, sans les confondre avec ses envies ou les nôtres.
  10. De respecter l’environnement de et dans notre école pour en faire une « éco-le » encore plus verte. Agir de façon éco, c’est logique.
  11. De couper court aux rumeurs, aux « on-dit » et de privilégier les communications individuelles entre les personnes concernées.
  12. De retenir qu’oublier de communiquer, c’est perdre de vue que notre objectif reste toujours le même : le bien-être et l’épanouissement de l’enfant.
bouton retour haut de page Retour en haut de page